News : Quand Kazé se fait engueuler par les japonais

C’est la dernière nouvelle du moment et on risque d’en parler pendant un peu de temps, Kazé a annoncé récemment le piratage de sa plate-forme de simulcast, signant ainsi la fin de plusieurs séries en « avant-première » sur le fansub pour Kazé. De quoi faire pleurer dans les chaumières ou en réjouir d’autres quand certains attribuaient un certain monopole à Kazé depuis son rachat par la Shogakukan (et sa filière Shuesiha) il y a maintenant un peu plus de 2 ans. Cela aurait pu même passer pour un terrible acte sans loi ni foi de pirates inhumains si il n’y avait pas eu ce genre d’articles (ou ça) 2 jours plus tôt, ce que Kazé se permet d’omettre de manière plutôt grossière. Mais lisons plutôt le communiqué :

Suite au piratage de séries diffusées en simultané avec le Japon sur le site de V.O.D de Kazé, Kzplay.fr : les ayants droits Japonais de ces séries, qui avaient fait confiance au public français ont demandé à Kazé de ne plus réaliser de simulcast sur un certain nombres de séries.

Cet acte de malveillance d’un petit nombre affectera l’ensemble de la communauté naissante autour de l’offre de vidéo à la demande légale.

Malgré la volonté des ayants-droits et du groupe Kazé de fournir un service rapide et de qualité ou tous les acteurs de la chaine de création et de production d’un animé sont rémunérés pour fournir toujours plus vite le meilleur de l’animation japonaise aux fans français, Kazé se voit dans l’obligation de supprimer purement et simplement la diffusion simultanée avec le Japon de certaines séries.

Les diffusions de séries initialement prévues et annoncés en simulcast seront dorénavant décalées de plusieurs jours voire de plusieurs semaines.

Nous rappelons aux personnes concernées par ces actes malveillants qu’en mettant à la disposition du public sans autorisation des contenus protégés par la propriété intellectuelle, tels que des traductions des dialogues d’œuvres licenciées en France ou non, vous portez atteinte aux droits de nombreux acteurs du marché de l’animation. Ceci vous exposant à d’éventuelles poursuites judiciaires civiles et pénales.

L’ensemble du groupe Kazé déplore ces actions et tient à sincèrement s’excuser auprès de la communauté inscrite et qui souhaitait profiter de ce service.

Kazé s’engage à durcir sa position pour combattre les auteurs de ces actes malveillants tout en poursuivant son action légale pour apporter le meilleur de l’animation Japonaise aux nombreux passionnés de cet univers culturel.

Ça faisait tout de même longtemps qu’on en avait pas mis une à ces rapaces inhumains, puis on les a pas citer mais quelle bande de pourris ces fansubers quand même ! Seulement il y a un petit hic dans cette histoire, c’est l’erreur de Kazé parfaitement omise par celle-ci : Le 11 octobre, l’épisode 2 de la série Persona 4 paraît sur le site de simulcast de Kazé alors même que l’épisode devait sortir sur la chaîne japonaise le … 13 octobre. Forcément et comme c’est (tristement) le résultat de toutes chaînes de simulcast, l’épisode a été téléchargé par une personne et distribué par la suite sur internet. Erreur humaine ? Mauvais bouton ? On ne saura sûrement pas trop en détail mais toujours est-il que ce qui résulte ici ne vient pas purement et simplement d’une attaque malveillante d’un otaku en manque de sa drogue dure. Il est temps aussi de prendre ses responsabilités, de ne pas accuser les autres en se lavant les mains. Maintenant nous attendrons uniquement de savoir quelles seront les séries supprimées du simulcast, mais tout mettre sur le dos des autres reste tout de même une manière bien malhonnête de Kazé de ne pas assumer ses tords.

13 réponses à “News : Quand Kazé se fait engueuler par les japonais

  1. Celui de poster en avance un épisode qu’il n’aurait pas du proposer, rendant ainsi les japonais énervés (ce qui est assez normal en fait), les rendant ainsi trop nerveux à proposer du simulcast direct en France.

  2. Vous remarquerez quand même que c’est l’article en anglais qui est entre parenthèse et pas celui en japonais !
    Sale élitiste, tu va pas nous faire croire que tu piges le japonais !

  3. En même temps c’est les Français qui se la joue en mode camé à pas vouloir avoir 3 secondes de retard sur la diffusion japonaise, voila où on en est rendu avec vos conneries !

    Vous pouvez pas faire comme les vrais et attendre que les coffrets soient à 15€ l’intégrale pour matter des animes ?

  4. Belle boulette de la part de Kazé… Sûr que ça n’a pas dû plaire aux Japonais cette affaire.
    J’espère que ça n’aura pas trop de répercussion sur l’offre de simulcast en France – ça commençait à bien prendre forme tout ça.

    Mais bon, Kazé a fait certes une belle erreur, mais le piratage sera toujours ce qu’il y a de plus sanctionnable.

  5. En plus de manière rigolote le « leak » est resté très franco-français: hier sur Tokyotosho, la seule version disponible de l’épisode 2 était une version « HorribleFrench » (moisie au passage, avec son de merde) en vostfr et avec en plan d’intro… le logo de Kaze ! Bon dans leur malheur, ils ont eus la chance de leaker un truc inexploitable pour les teams étrangères mais reste que le merdage est quand même bien propre et assez inacceptable venant d’une société « professionnelle. »

  6. Tiens sinon je me demandais, si je peux comprendre que la grosse bourde de Kaze a attiré la colère et la méfiance des ayants-droits (chose très compréhensible) j’ai du mal à saisir pourquoi cela doit se solder par l’arrêt de certains simulcast. Je veux dire, si c’est par crainte des pirates, pourquoi alors stopper purement et simplement la seule alternative légale à cela ?

    Moi qui avais songé à prendre peut-être un abonnement KZ Play pour P4A notamment, ça me laisse quelque peu confus :s

    • C’est simple : les ayant droits japonais ne réfléchissent qu’en terme de bénéfice « immédiat » et n’ont pas de vision d’ensemble du marché européen (tout juste commencent-ils). Du coup, dès qu’il leur arrive un soucis, il préfèrent tout couper parce que ca n’est pas en accord avec leurs intérêts directs.

      Cette frilosité fait qu’ils sont bien loin de se rendre compte que pour que la solution simulcast soit réellement bénéfique, elle nécessite une vraie volonté à moyen et long terme, qu’importe les écueils.

  7. C’est pas giga compliqué, je pense: les japonais doivent faire la gueule et punissent donc Kaze en leur retirant purement et simplement la licence, où en leur filant les raw que le jour de la diffusion, au lieu de l’avance qu’ils filaient avant. Ils ont plus confiance en Kaze, donc conséquence logique.

  8. Je viens de lire ça … Bah d’un côté utiliser un Lecteur Flash qui s’appellent Flowplayer et qui lit des fichiers en .mp4 ,c’est clair qu’ils se font et se feront pirater . Si il changerait leur lecteur et surtout les conteneurs codecs. Sinon je me pose une question, serait-il une bonne idée de faire passer les vidéos ou les Streaming VOD avec un DRM comme le fait si bien chez SevenUP/Metropolitain ,pour éviter ce genre d’incident .(Comprenez par un bon vieux fichier .Wmv avec une clé de licence dedans . ) En tout cas ,j’ai peur pour Fate/Zero …

  9. N’importe qui avec Fraps peut enregistrer n’importe quelle vidéo en streaming, peu importe la source. De nos jours, qui dit diffusion dit piratage. Le seul truc à contrôler pour l’éditeur est donc le moment de la diffusion. Et là, c’est un fail pour Kaze, un gros manque de professionnalisme effectivement. Mettre ça sur le dos des pirates est puérile.

  10. @herpyderpy : Bien plus simple, on enregistre tout simplement le flux qui vient se loger dans notre cache. Des manières très simples le permettent de nos jours, surtout quand on utilise un lecteur Flash.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s