Latence

Pour ceux qui suivent un peu le blog s’il y’en a, il est clairement au point mort pour le moment. La décision est difficile pour moi mais je pense le mettre en hiatus partiel, je ne veux pas dire que je ne bloguerai plus avant un moment, peut-être ce ne sera pas si tard, mais pour le moment ma passion pour l’animation est bien amochée. C’est une chose étrange car le blog suivait sa route, doucement mais sûrement, je n’ai jamais su vraiment si j’avais un lectorat plus ou moins fidèle mais quelques personnes avaient tout de même l’air d’apprécier ce que j’écrivais et ça me suffisait amplement. Il faut savoir que quand l’on ne fait pas vraiment partie d’une communauté active, on joue un peu sur la corde, ça peut même paraître décourageant et je comprends l’arrêt de pas mal de blogueurs. Il ne s’agit pas bloguer pour de la reconnaissance, et au diable les paroles au style pseudo-réaliste complètement à coté de la plaque comme « c’est la réalité, elle est dure ». On est dans un monde civilisé, personne ne nous empêche d’être agréable les uns envers les autres et parfois on se sent seul quand on a pas un pote sur un forum qui nous booste.

La raison principale de cet arrêt est clairement mon désintérêt total pour l’animation en général et sa communauté en partie. La blogosphère française ne se renouvelle guère, j’aurais apprécié de nouveaux blogs qui parlent d’animation de manière plus originale et plus précise, mais généralement ceux qui en ont les connaissances ne s’en donnent pas la peine, c’est triste pour nous qui avons tout à apprendre. Mais c’est aussi une démarche propre aux français qui persistent à ne toucher que à la forme, à ne pas vouloir s’impliquer dans leur réflexion contrairement aux américains qui s’en donnent à cœur joie. La majorité des billets font guise de présentation des animes, sans trop en dire pour ne pas spoiler, et au final fournit une analyse pauvre en la matière, on se contente de dire « ah oué j’ai aussi aimé ce point », puis c’est tout. Bien entendu je ne suis pas exempt de défaut de ce coté-ci. On atteint un stade qui me paraît presque délirant quand on lit que faire un billet trop long risque de ne pas intéresser le lecteur, ouah les pauvres, ça devient à la limite du ridicule, que devrons-nous faire plus tard ? Ne pas utiliser trop de vocabulaires ? Ne pas tenter de mettre trop de noms japonais car on ne les retient pas ? Stop.

Il en va aussi d’un désintérêt de sa communauté en général, mais il serait long de parler de tout le monde ou de toutes les communauté, chacune ont leurs qualités et leurs défauts. Cette guerre constante, enfin guerre si on peut appeler ça comme ça car au final ça ressemble plus à un jeu, entre les différents parties est drôle au départ mais perd totalement de son intérêt à la fin, et se finit toujours par une guerre de goût d’une maturité affligeante, à savoir par exemple que certains aiment le moé ou non, génial. Cette impression m’a été confirmé avec l’épitanime qui fut pour moi une expérience troublante, avec une petite dose de déception. Je ne m’attendais pas à ça, je savais que les conventions étaient avant tout une regroupement d’amis mais à m’imaginer qu’il ne s’agissait que de ça. Ça ne veut pas dire que j’ai été triste de mes rencontres, j’ai beaucoup aimé parler avec certains mais cela reste ce que c’est. Par contre même si je cherche à rester en dehors de tous stéréotypes, j’ai pris presque un plaisir à confirmer que certaines personnes que je ne citerais pas et qui se targuent d’une attitude ultra cool et ouverte sur internet n’ouvrent pas une fois leur bouche en réalité, les clichés les rattrapent bien vite quoiqu’on en dise. Ils vivent dans une bulle et y moisissent, se jettent des fleurs entre eux et viennent après avec une fausse modestie.

Il est facile de faire la critique des autres et j’en ai conscience, mais il s’agit bien d’un point de vue général. Le but n’est pas d’être dur mais d’expliquer de manière explicite ce que j’ai parfois ressenti, la nuance doit être faite. En attendant ce n’est tout de même pas la fin de tout, je pense toujours continuer mon projet et finir mon site sur Masaaki Yuasa, car il faut dire que c’est l’un des réalisateurs qui me fait encore tenir à la japanimation, mais aussi un autre projet sous la main qui je le souhaite, aura aussi bientôt son heure. Je n’ai pas tout dit mais je n’ai pas vraiment envie de m’étaler, j’espère uniquement que le prochain poste sera celui qui annoncera la mise en ligne du site sur Yuasa et qu’il ne sera pas trop tard.

Aussi, merci à tous ceux qui m’ont motivé ces quelques années et surtout à Rukawa qui m’a presque formé à certains moments et qui continuent parfois à me donner quelques conseils. Bon dieu, ça a vraiment l’air d’un post d’adieu …

12 réponses à “Latence

  1. « Syndrome du Blogueur », classique. J’espère seulement que ce ne sont pas tes griefs contre la « communauté » (qui n’existe d’ailleurs pas) qui t’auront détourné de l’animation ; ce serait dommage, même si un amalgame n’est pas foncièrement à exclure.

  2. T’es bien une des rares personnes sur qui on ne languedepute pas avec Rukawa quand on se voit :p.

    Bon eh, pose toi un peu et reviens nous en forme, ça fait toujours chier de voir quelqu’un d’intéressant se barrer.

  3. +1 avec les deux précédents

    Je prends toujours plaisir à lire tes billets, même si je ne les commente pas forcément, et je serais navré de ne plus en avoir du tout sous les yeux. Sans qu’il faille te « forcer » à écrire non plus, hein : formuler des idées ne vaut le coup que quand on a envie de le faire, et surtout pas pour faire plaisir aux autres – on est là pour se faire plaisir à soi-même avant tout, et si on peut faire plaisir aux autres en même temps, tant mieux…

    Bonnes vacances et à bientôt : reviens-nous en forme :]

  4. Tout d’accord avec ce que tu dis sur la blogo et l’animation (ou du moins une très large partie des deux susnommés). Après, tu te prends peut-être un peu trop la tête sur des problèmes qui n’en méritent pas tant. Ne t’occupe que de ce qui te fais plaisir, il y a trop de choses à voir et à faire dans le vaste monde pour angoisser sur des conneries puériles de/pour gosses immatures.

    Tu as intérêt à le finir, ton projet Yuasa🙂

  5. Il y en a qui veulent leur place dans la case de l’immaturité ici…

    Bref, j’aime beaucoup ce blog, atypique dans la blogosphère, après, il faut être évident : le public ciblé est plus restreint, en analysant des œuvres en particulier, on exclut directement une partie de son lectorat, pourtant ce genre d’articles est toujours intéressant. Sans doute, comme pour tout, trouver un compromis entre les articles découvertes/généralistes et les analyses d’œuvres ou d’auteurs en particulier.

    Bref, dommage ce possible hiatus, je pense que ce blog est un endroit discret, mais assez précieux grâce à sa différence.

    Bref, reviens-nous vite et avec les projets bouclés, c’est encore mieux !

  6. bah merde, après tata, jevanni…
    eh, les autres, restez ! qu’est-ce que je vais lire, moi, sinon?
    ah oui des mangas. ok d’accord.
    oui m’enfin tout de même, fait chier, quoi.

  7. /me fouette Jevanni.

    Je comprends ce que tu ressens, je n’ai jamais eu un blog à tendance japanime mais les rares articles que j’ai pu écrire dans ce sens se sont de plus en plus amoindris. Comme tu le dis, il ne sert à rien de continuer à écrire sur un sujet à l’égard duquel on commence à se sentir étranger. J’espère que cette envie d’écrire reviendra, peu importe le sujet😉

  8. Latence moi-même pour répondre à ce billet qui me fait bien ch*** même si je suis bien mal placé pour le faire. J’adore tes articles. Je connais bien ces périodes de creux sans motivation, faire une coupure fait souvent du bien. Les vacances sont nécessaires partout, y compris pour une passion qui se fait souvent dévorante mais usante.

    Tu ne nous en reviendra que plus fort. Après sans faire de la publicité à peine déguisée (pas mon genre et puis y’a aussi les voisins d’en face), je me suis aidé à contrer ces périodes de démotivation en travaillant sur un site collaboratif où il y a un effet d’entraînement les uns les autres. Je serais incapable de tenir un blog ou un site perso.

  9. J’avais moi-même tenté d’ouvrir et de maintenir un blog sur la japanimation. A l’époque je croyais que la blogosphère concernée manquait de rigueur. Mais voila, y’a des blog comme ceux de Jevanni quoi, est c’est déjà très bien comme ça. J’ai abandonné ma propre initiative par la suite (pas de connexion permanente, pas le temps, pas le niveau surtout…!)

    Après y’a les forums pour discuter, débattre, mais rien n’instruit autant qu’un bon pavé dans le coin.

    Un fervent lecteur n’est pas forcement actif (commentaires). Parfois je me sens tellement a coté de la plaque sur certains sujets que je me contente seulement de lire ces commentaires – après avoir lu le billet – juste histoire de savoir ce que le peuple en pense.

    Donc voila, je prends beaucoup de plaisir à lire tes billets, Jevanni: je suis une formation d’animateur, donc quoi de plus réjouissant pour moi que de lire un billet réfléchit et bien construit sur le domaine, et en français.

    On t’attends ici, repose-toi bien😀

  10. You will be back. (?)

    Si ce n’était qu’un problème de communauté, ça pourrait se régler mais si c’est une usure due au genre, c’est déjà plus épineux. J’aurais aimé savoir ce qui te lasse dans la japanime de 1963 à 2011 car ton post se concentre plus sur la blogosphère.

    Perso, c’est le contraire, plus je regarde d’animés/lis de mangas, et plus j’ai la flemme d’écrire quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s