Manga distribution, vecteur de rêve

Comme dans les animes, Manga Distribution continue à nous faire rêver, entre les animes qu’ils affichent dispos alors qu’ils ne le sont plus, les newsletters trompeuses et tant d’autres choses. Ça part d’une bonne intention, et à chaque fois on y croit 15 secondes avant de se rendre compte que la retombé est à la hauteur de l’espérance. En fait, Manga Distribution, ce sont des grands moralistes qui assument leur rôle jusqu’au bout ! Ce sont des vrais martyrs de la bonne cause, qui attirent toutes les foudres. Mais un jour le monde comprendra, Zack Snyder fera un film sur eux et on se souviendra de MD, qui s’est dressé contre les prix imposés en proposant leurs produits aux noirs, en tentant de vendre des produits sans licence pour propager une vraie passion, et qui a été haït de manière incompréhensible par des idiots qui n’ont rien compris. Mais ils s’accrocheront jusqu’à la fin, pour qu’une fois la vérité soit restaurée, que vos petits-fils comprennent l’erreur de leurs ancêtres, quitte à passer par là ils en sont. En attendant j’ai reçu un DVD sur 4 la semaine dernière et ils m’ont encore donné de l’espoir pour rien aujourd’hui. Alors oui … 30 euros c’est déjà très correct, mais osez me dire que foutre un faux prix n’a pas été fait exprès, j’ai de plus en plus de mal à croire la défense de MD. Mais pourtant il est tant difficile de boycotter cette entreprise qui a fournit une bonne partie de mon animeteque.

Ce billet est un pur anti-tweet !

20 réponses à “Manga distribution, vecteur de rêve

  1. C’est pour ça que je n’achète JAMAIS d’anime…euh…oublie ce que je viens de dire…

    Sinon faut te fouetter les couilles avec des orties fraîches pour que tu changes l’adresse de mon blog, là à droite ?

  2. Je crois qu’on a tous une relation assez schizophrène envers MD. C’est bien pratique mais quand j’achète chez eux j’ai toujours l’impression d’acheter du HK. Tu sais, petit prix et qualité pourrie qui va logiquement de pair… Ça me fait limite culpabiliser haha
    C’est pour ça que dans l’immédiat je préfère me fournir ailleurs, mais les prix sont parfois tellement obscènes que c’est dur de résister… Voir les soldes de fou qu’il y a eu sur Eureka 7 cette année (et que j’ai loupés >_<)

  3. Faust -> It is on !
    Katua -> Certains de leurs produits (rien que ceux des autres éditeurs) mais à petits prix sont de très bonne qualité. Par contre rien que l’appellation de collector pour leur collection, c’est aussi du foutage de gueule.

  4. A la vue de différents commentaires sur les forums , je réalise que tu n’es pas le seul à avoir reçu une commande incomplète. En ce qui me concerne, après avoir relayer la news sur Dvdanime, j’ai fait deux commandes chez Declic-collection (IDP) et je n’ai eu aucun soucis ( un coup de chance ? ), ca faisait 4 ans que je n’avais pas commandé chez eux.
    Sinon Manga-distribution et declic-images continuent sur la même lancée. Entamée il y-a pas mal de temps ( Affaire Goldorak ),poursuivis avec talent depuis après avoir tué le marché grâce à des prix toujours plus .
    Une politique qui entrainera, peut-être un jour, l’interdiction de gérer et d’exercer pour ces dirigeants.

  5. Depuis quelques années (~la première collection par abonnement) Déclic est probablement le meilleur éditeur spécialisé dans l’animation jpn techniquement parlant. Leurs DVD sont souvent impeccables et les traductions ont connu un gros bond en avant. Reste ensuite quelques considération morales pour l’acquisition de certaines séries et le fait que leurs nouveaux titres chaque année se comptent sur les doigts de la main gauche de Django Reinhardt.

    Moi dans cette histoire ce qui be fait un peu mal c’est de voir des séries comme Eureka seveN ou Princess Tutu bradées 10€. J’ai rien contre l’animation jpn pas chère et accessible, loin de là je profite même des largesses de MD avec plaisir, mais j’ai l’impression qu’on dévalue un peu l’œuvre avec.

    >Une politique qui entrainera, peut-être un jour,
    >l’interdiction de gérer et d’exercer pour ces dirigeants.
    En fait c’est déjà le cas. Mais ce genre d’interdiction se contourne très aisément.

  6. Tetho, j’ai cru comprendre que Declic était vraiment un bon éditeur fut un temps (je les remercie par la même occasion pour avoir acquis Saikano par exemple) mais il faut aussi voir la qualité de leur dernière collection et les multiples erreurs incluses dedans. Après je ne partage pas ton avis que ça dévalue les œuvres, car au contraire je pense que les classiques se doivent d’être accessibles.

  7. De ce que j’ai acheté et vu de leur collection nostalgie (la Collection Gold faut pas oublier que c’est du Dybex repackagé, et parfois pas les meilleurs version comme dans le cas d’Escafion ou Cowboy Bebop), c’est du bon. Certaines séries comme Attacker You! on une image fort moyenne, mais c’est la faute aux masters (lire « aux japonais qui ont pas restaurés la série ») et non à DI. Ensuite on peut déplorer l’absence de bonus, surtout quand les éditions jpn en sont fournies (je pense aux Magical Girls de Pierrot sans leurs OVA qui leur font suite), mais c’est un défaut secondaire quand on a des séries de cet age en VO/VF avec une image très propres et dans des intégrales à moins de 30€.

    Pour les prix y a quand même une différence entre des prix bas et accessibles et la vente au kilo dont MD se fait le champion. Voir ces séries vendues comme ça en vrac au même prix quel que soit leur durée, leur âge ou leurs qualités ça me fait plus penser à un rayon fruit et légume d’un super-marché qu’autre chose. Et je me dis que ça renforce l’idée de certains que l’animation jpn ne doit rien couter alors que malheureusement c’est l’inverse.

  8. Je reste tout de même contre ton avis, sans les prix bradés de MD je n’aurais sûrement pas pu avoir tout ce que j’ai (tout n’est pas de MD non plus tout de même). Je ne connais pas ta situation financière mais pour des gens comme moi qui ont rarement de quoi mettre plus de 20 euros dans des coffrets, on ne peut que les remercier. Que certains pensent que l’animation japonaise ne coute rien, et bien ils n’ont qu’à aller à Virgin & autres pour se rendre compte du contraire. En tous cas si leurs prix me permettent tout de même de posséder un édition d’un anime que j’apprécie et de remercier comme il se doit leurs auteurs, je ne m’en plains pas. Après ça ne contredit pas les propos de mon billet.

    • Ton « remercier comme il se doit leurs auteurs » me fait penser à la lettre ouverte de Justin Sevakis sur ANN il y a 3 ans (http://www.animenewsnetwork.com/editorial/2007-11-25) où il disait que ceux qui achètent encore de l’animation jpn le font parce que ils ont gardé une vielle habitude ou pire, _par_pitié_. Les auteurs (ainsi que les studios, sponsors et autres…) n’ont pas à être remerciés par l’achat, y a les conventions pour ça quand on a la chance de voir un auteur qu’on aime passer de par chez nous, l’achat sert à les rémunérer. L’animation jpn est et restera, même au Japon, un marché de niche. Si on aime un titre, qu’on a les moyens (je souligne cette condition, hein, qu’on me fasse pas dire ce que je n’ai pas écrit) et qu’on veut plus d’œuvres dans ce style, ben le fan responsable achète. Notre seul pouvoir est de voter avec notre argent. Ensuite je dis pas que l’animation jpn doit être hors de prix comme au Japon, ni réservé à ceux qui ont du fric à ne pas savoir qu’en faire (pour cause, aujourd’hui avec le piratage elle est gratuite), mais quand je vois tout ça je me dit qu’on oublis assez vite que ce sont dans l’ensemble des production qui coutent chère et ont un certain mal à être rentabilisées.
      Ensuite je n’ai pas envie de rentrer dans les détails de la rémunération des studios via les DVD/BD à l’étranger, mais il est clair que ça a un impact tout autre que l’achat direct de la version japonaise et que les soldes de MD ne changent donc pas grand chose sur ce que toucheront les ayant-droits, mais passons.

      Ensuite je ne sais pas,peut-être que la solution idéale serait un mécénat direct des fans aux auteurs, avec un lien paypal où je ne sais quoi. Ça assurerait que tout l’argent donné aille au studio de production, contrairement au DVD ou aux produits dérivés. Mais l’animefan est très matérialiste et aime avoir une copie physique, donc j’y crois pas une seconde.

      Enfin, histoire de nuancer une fois de plus mon discourt et achever de prouver que je ne suis certain de rien, il me semble évident que DI/MD doivent s’en sortir avec leur politique de vendre beaucoup à bas prix au lieu de vendre peu cher, mais j’aimerais quand même pouvoir jeter un coup d’œil sur leurs comptes histoire de savoir quelles licences ont été amorties et quelles non; et combien de coffret il faut vendre environ pour amortir un achat.

  9. >En fait c’est déjà le cas. Mais ce genre d’interdiction se contourne très aisément.

    Je l’ignorais, mais ayant des notions juridiques, j’imagine leur façon de faire.

    Pour revenir au sujet, je partage en partie l’avis de Tetho, même si je peste contre l’attitude de leurs dirigeants. Declic-Images en tant qu’éditeur confectionne des éditions de bonne qualité .
    Possédant une trentaine de leurs coffrets, je n’ai que très rarement eu à me plaindre, au contraire de produits Kaze ou Dybex ( escaflowne, Eva ) qui coutaient beaucoup plus cher.
    Le rapport qualité/prix est imbattable, mais leur faible prix et les promotions sauvages dénaturent complétement la valeur du produit aux yeux du consommateur  » grand public » ou auprès des acheteurs occasionnels, si bien qu’ils ne souhaiteront pas nécessairement mettre un prix plus élevé pour un produit qu’ils jugent similaire.
    Maintenant cette politique est du pain béni pour nous, mais cela nuit aux autres éditeurs et à Declic-images ( Pourquoi acheter un produit au plein tarif dés sa sortie , alors qu’il sera bradé 6 mois plus tard ).
    Enfin, d’après ce que j’ai pu lire sur les forums, le gros souci chez DI et notamment durant leur collection provient de la sous-traitance. A trop vouloir réduire leurs couts, la qualité afférente au produit en a pris un coup.

  10. leur faible prix et les promotions sauvages dénaturent complétement la valeur du produit aux yeux du consommateur grand public » »
    -> sauf que le consommateur « grand public » n’aura jamais l’idée d’aller regarder le prix de « DVD de mangas »

    • Tu dois peut-être parler de piratage et du fait que ces consommateurs n’ont pas le même mode de consommation que les fan d’animé.

      Personnellement, je raisonnais en fonction de la valeur du produit, c’est à dire en introduisant des composantes pour la mesurer ( comme sa qualité ).
      Dés lors, proposer un produit à 5 euros le coffret comme Eureka SeveN ou Princess Tutu ( il y’a 2 ans à la Japan, j’en ai profité) pourrait entrainer un sentiment de doute du consommateur « non averti » sur la qualité final de l’œuvre ou de l’objet, au moment de passer à l’achat.

      • Je veux pas dire mais c’est le mode de fonctionnement de beaucoup d’industrie comme la musique ou le cinéma. On ne doute pas de la qualité d’un cd d’un groupe connu car son cd coute 5 euros à Virgine, c’est la même chose pour l’animation.

      • Non, je disais que le consommateur « grand public » qui ne consomme pas d’anime na va pas aller regarder combien coûte un DVD d’anime.

        Me demandez pas combien coûte un DVD de telenovelas, j’en ai aucune idée et je m’en fous. Et bien c’est pareil pour les consommateurs grand public et les DVD d’animes…

  11. Sauf que l’industrie de la musique, du cinéma ou même du jeu-vidéo ne représente pas le même marché en terme de grandeur, notamment si l’on prend en compte le chiffre d’affaires généré, l’importance des moyens de financements engagés et les clients potentiels.
    Dans ces industries, il sera plus facile de faire des économies d’échelles compte tenu du nombre d’acheteurs, là où il sera plus compliqué de procéder de la sorte dans le marché de l’animation japonaise à cause de son étroitesse.
    Enfin, dans mon précédent message, j’ai utilisé le conditionnel pour qualifier la possibilité du doute dans l’esprit du consommateur, c’était juste une réflexion personnelle et non une vérité absolue. Pour répondre de manière plus affirmative, il faudrait faire des études de marché sur un échantillon représentatif de consommateurs ( par exemple à la prochaine convention pour les étudiants en markéting )

    PS: Si quelqu’un a le chiffre d’affaires généré récemment par l’animation japonaise afin d’infirmer mes dires, notamment par rapport aux autres secteurs, je suis preneur.

    • Ne mélange pas tout, mon commentaire ne concernait que le doute que le prix pourrait engendrer envers le consommateur, je ne parle absolument pas ici d’économie ou autres dans cette réflexion.😉

      • Mea culpa, mais tu semblais faire l’analogie avec d’autres secteurs de l’industrie du divertissement, donc j’ai fait dériver la conversation vers le domaine économique qui est intéressant si l’on veut apprécier la valeur d’un bien , comparer ces industries et leurs produits.

  12. La vraie question que je me pose, c’est comment ils ne vendent pas à perte (ce qui est interdit, je rappelle) Je n’ai aucune idée de ce que peux coûter le droit d’exploitation d’une licence (cher, c’est sûr) mais je ne vois pas comment c’est possible de pratiquer des prix pareils. Et je parle hors-soldes, hein.

    • DI fait des économies d’échelles monstrueuses en étant à la fois son propre distributeur et revendeur via MD. Et vu le faible cout de pressage des DVD ils doivent même réussir à être bénéficiaire dans l’histoire.

  13. La collection Gold, quand elle avait annoncé par MD, ça avait bien énervé la concurrence. Pourquoi ? Ben DI vendait à bas prix, mais avec un catalogue… moyen, pour faire court. Les autres éditeurs vendent plus chers, mais mettent en avant des licences de qualité.
    Alors que la Gold, c’est du Dybex – avec des gros titres – à prix DI. Évidemment, la plupart ont été rentabilisés depuis quelques temps, mais lorsque quelqu’un vend Cowboy Bebop à 20€, va justifier du Negima à 100€. L’acheteur, au bout de la chaine, ignore tout des économies de bout de ficelle, et ne voit que les séries et les prix ^^’

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s