Yoshitoshi Abe : Uchuujin desu ga shitsumon desu – Et avis sur le lecteur Kindle

Uchuujin desu ga shitsumon desu ~ Couverture

Je suis tombé il y a quelques temps sur une news d’ANN proposant d’acheter un light novel de Yoshitoshi Abe (安倍吉俊) nommé Uchuujin desu ga shitsumon desu que l’on pourrait traduire par Je suis un alien, j’ai une question sur le site d’Amazone via leur interface Kindle. En tant que petit rapace, je vais pas mentir, j’ai tout d’abord récupéré une version traduite par des amateurs pour me décider si oui ou non le tout valait bien le coup d’être traduit ensuite en français. Je me suis en fait décidé en achetant la version sur Amazone. C’est donc avec un certain plaisir que je vous propose le 1er chapitre traduit par mes soins : Cliquez ici.

Ceci fait, j’aimerais revenir maintenant un peu sur le système d’Amazone. C’est avec une certaine surprise que j’ai découvert la news d’ANN qui linkait la page de cette société proposant ce chapitre. 3,45 dollars, c’est peu mais énorme à la fois. Quand on sait qu’un tome comporte au minimum 4 chapitres, je reste tout de même surpris. Mais bon, soit, disons que c’est plutôt une chance inopportune de trouver ce genre de petits Graphic Novel normalement introuvables sur le marché. Deuxième fait intéressant, l’utilisation de Kindle, logiciel propre à Amazone permettant en fait d’acheter et de visionner en ligne nos achats. J’avoue n’en avoir avant jamais entendu parler, le tout fonctionne à peu près à la manière de Steam, vous achetez votre produit sur le site, vous configurez Kindle sur votre pc pour qu’ils soit relié à votre compte Amazone, une fois ça fait il télécharge automatiquement vos produits sur votre pc et vous permet de les visionner en direct. D’apparence c’est génial, seulement il y a quelques hics. Si le produit permet d’augmenter la taille des lettres lorsqu’il s’agit d’un texte, il ne semble rien y avoir de disponible pour zoomer d’une quelconque manière qu’il soit une image, ce que personnellement j’aime faire lors des rares occasions où je lis un scan. Mais maintenant je me demande même si ça aurait en fait pu être utile tant la qualité des images ne me semble pas terrible.

Ensuite passons à l’édition, je ne sais pas, peut être que le traducteur a eu un choc, développé une névrose après un conflit avec une équipe de scantrad, mais franchement il manque sérieusement un travail d’édition : C’est moche, ça déborde même parfois des cases, quand parfois il n’y a aucun travail de police, d’autres cases abordent un exotisme plutôt original. Je vous laisse en juger :

Traduction de Kindle

Je veux bien concevoir qu’on puisse avoir une certaine aversion aux méthodes d’édition trop abusées des équipes amateurs, mais même les éditeurs soignent un minimum leurs travaux en éditant les textes, ne serait-ce que centrer ou ne pas couper les mots. Ici on a tout le contraire. Je ne vais pas m’étaler plus, mais je reste tout de même surpris du manque d’intérêt qu’à démontrer le traducteur pour cette œuvre. Sinon, bonne surprise, on a tout de même les textes originaux fournis avec la traduction, inutiles pour ma part mais tout de même agréable à posséder.

Pour finir et malgré tout ce que je ressens et ce que j’ai pu dire sur Kindle, je trouve l’opportunité intéressante pour peu qu’on soit un minimum fan de l’auteur associé et qu’on veuille le récompenser pour son travail. Après ça mériterait grandement de s’améliorer pour d’autres types de lecture, et du coup je ne le conseille pas pour acheter une œuvre déjà disponible autrement en France, malgré le concept de collection intéressant. Apparemment, rien ne vaudra mieux que le bon vieux support papier pour le moment.

Je terminerais cet article avec le postscript, aussi disponible dans le .rar mais qui peut être intéressante pour ceux qui ne se le procurent pas tout en voulant tout de même y jeter un coup d’œil. J’espère sincèrement que vous allez aimer ce light novel.

Je suis fatigué.

Chaque fois que je dessine un manga, j’ai toujours un panel de plusieurs éléments qui ne peuvent pas correspondre parfaitement entre eux à partir du nombre de pages déjà planifié. Dans le but que tout aille ensemble, je tente de réduire les séquences, j’ai aussi abrégé un bon nombre de détails pour éviter les transitions pouvant terminer de mauvaise manière. Je me sens plein de regrets quand je regarde le résultat.

Cette fois-ci j’ai tenté de dessiner librement, sans me soucier ou me fixer d’abord une longueur dans le scénario. Comme résultat, je pense que la première moitié du manga a été plus relaxante a réaliser que d’habitude. Pourtant, il me manque toujours du temps. Pour ce qui devait être un manga entre 20 et 24 page, la fin est à la page 18 et la seconde moitié de l’histoire a du être très rapidement bouclée. Enfin bon, grâce à ça, la soeur devient un personnage bizarre et j’aime bien ça, donc …

Le meilleur moment dans ce travail a été de trouver le Shinpensaki de Tachikawa. Le Shinpensaki est une cartouche de type écolière très facile à utiliser. Lors de la première fois, j’ai pensé : » Avec ça, devenir un créateur de manga peut être quelque chose d’amusant après tout ».

Le style de design que j’ai développé au départ consistait à utiliser un crayon avec une mine fine et avoir un trait plutôt désordonné. C’est totalement incompatible pour le manga, et ce que je suis capable de faire avec des illustrations, j’en suis incapable lorsque je réalise un manga, ce qui me cause beaucoup de frustrations. Je l’utilisais quand je suis arrivé dans le manga mais maintenant j’ai l’impression de trouver une piste lors du design de manga.

J’étais en train de chercher un véritable style pour le design de manga ainsi que le matériel à utiliser depuis maintenant 6 ans, et la cartouche Shinpensaki correspond exactement à ce que je recherche. Bien sûr, le trait n’est pas aussi fin qu’avec un stylo-plume, mais ça me permet de faire de gros coup de pinceau. Ce stylo est, à plusieurs niveaux, capable de réaliser un travail de précision, et garde les meilleurs aspects d’un stylo-plume et d’un stylo normal. Dans tous les cas, pour le moment, je pense utiliser ce stylo pour travailler. Comme pour mon style, je pense que je dois améliorer encore une peu mon équilibre global, et apprendre à omettre des petits détails qui continuent à montrer les belles silhouettes de mes personnages.

J’imagine ça car cette histoire parle d’un alien, les gens vont comparer ça avec » NieA 7″. Mais cette fois, plutôt qu’être juste un manga comique, l‘histoire développe un aspect plus simple des aliens. Je cherche à regarder comment l’humain prend connaissance, sans notre peur innée d’eux, emballée par un « sens commun » et une « préconception ». C’est donc une idée que je travaille sérieusement. Bien qu’encore une bonne partie consiste à des blagues idiotes et à des tranches de vie !
Je ne veux pas imposer mes idées et mes goûts aux lecteurs, mais les concepts de l’histoire sont tels que la maison inclut plusieurs reptiles. Si j’ai la chance de dessiner la suite avec ça, j’aurais probablement beaucoup d’étranges créatures à montrer.

J’imagine aussi que le cadre de la série sera quelque peu fini avec ça, donc dans le prochain chapitre les personnages seront capables de bouger librement et je serai capable de faire plus de gags.

A cette occasion, je n’ai pas eu le temps de faire le prochain travail de « Pochiyama at the Pharmacy » * qui est quelque chose que j’ai vraiment envie de faire. S’il vous plaît, garder aussi un oeil sur ce projet.

12 / 23 / 2006 Yoshitoshi Abe

* Pochiyama at the Pharmacy (薬局のポチ山さん) ou Yakkyouku no Pochiyama-san est un autre doujinshi de Yoshitoshi Abe maintenant terminé et commencé en 2005. Visible ici, peut être ma prochaine traduction ?

J’en profite aussi pour lancer une petite annonce, je suis moi-même, avec d’autres, à la recherche d’un artbook de Range Murata nommé Flat, si quelqu’un sur le net le possède, qu’il me fasse signe, je lui en serai plus que reconnaissant. Sur ce, je vous laisse en vous proposant un lien sur Dandy Sakano, cité dans le chapitre 1, pour ceux qui sont intéressés.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s