Mail (manga)

Mail est un manga peu connu composé de trois volumes. C’est l’un de ces mangas où vous pouvez tomber dessus que par hasard où alors si vous avez épuisé tous les autres mangas de votre libraire favoris. Le manga est de Hôsui Yamasaki (山崎峰水) écrit Housui sur la couverture, le mangaka d’un autre manga édité en France plus connu (pas forcément en mieux) :  Kurosagi, Livraison de cadavres dont il n’est que le dessinateur (le scénariste étant Eiji Ohtsuka(大塚英志)). Il est aussi le mangaka d’un one-shot sur la série Gundam au titre un peu long : Développeurs  – Mobile Suit Gundam avant un an de guerre, un manga d’à peu près 200 pages se déroulant avant le début de Mobile Suits.

Sans titre 1

Akiba est un détective privé assez mystérieux car il s’occupe des affaires de fantôme. A la recherche de la raison de l’apparition de ces esprits il peut aussi les exorciser, ce qu’il fera d’ailleurs à chaque fois.

Comme vous pouvez le voir, déjà la couverture du manga est repoussante. Je  ne sais pas ce qui a poussé celui qui les a faites mais j’ai beau regarder, ça donne juste pas envie d’aller plus loin que la couverture. Enfin bon, je ne suis pas comme ça donc j’ai tout de même loué les 3 tomes. Heureusement le dessin n’est pas du même genre que les couvertures et révèle un style plutôt épuré, pas moche mais rien d’exceptionnel qui se laisse donc lire sans trop de problème mais qui ne choquera pas par sa beauté.  Le manga est composé de plusieurs petites histoires courtes  qui sont presque toutes indépendantes les une des autres. Les différentes histoires n’excèdent jamais plus d’un chapitre au cours des tomes (ça représente 30 pages), ce qui fait qu’elles sont toutes d’une intrigue presque nulle, ne vous attendait pas à du suspense car ce style ne le permet pas. Et c’est ça la grosse tâche de l’œuvre , on a l’impression qu’on se retrouve plus face à une galerie de monstres plutôt qu’à de vraies histoires d’horreurs. A cela on ajoute la scène d’exorcisme qui est toujours la même et qui permet d’introduire un petit spitch sur l’action de Kagutsuchi l’arme spirit (quel nom !), un flingue bien moche permettant de renvoyer les esprits. Au bout du 3ème tome, il n’y a pas de surprise dans la  lecture car on sait déjà quel sera le schéma de chaque histoire. Si on a parfois des chapitres approfondissant le passé d’Akiba, on peut dire qu’ils sont aussi profonds que les autres histoires et n’ont pas grands intérêts.

Pourtant Mail avait un certain potentiel (comme presque tous les mangas ratés d’ailleurs) mais c’est à croire que Hôsui s’efforçait à ne pas le développer  notamment avec l’apparition de la fille réanimée par Akiba mais aussi par l’utilisation de talismans. Le manga aurait largement gagné si il avait plutôt concentré son histoire sur une intrigue et en mettant plus en valeur les différents pouvoirs que possède le personnage principal. Dommage car je dois dire que les monstres sont eux assez réussis graphiquement. Rien de très réussi pour ce ce manga, un 1er essai du mangaka qui est arrivé en France pour une raison obscure. On inonde le marché français de toutes sortes de manga sans même chercher à voir si ils en valent vraiment la peine. Même si c’est bon pour la diversité des genres et la découverte de jeunes talents  prometteurs, je vois plutôt là l’envie des éditeurs à publier n’importe quoi juste pour surfer sur « la vague manga », pas étonnant que pas mal se lattent au final.

Une réponse à “Mail (manga)

  1. Moi qui voulait le lire, je dois dire que je susi refroidi :s L’histoire m’avait attiré mais là….

    Si on me le prête, je ne dirai pas non, c’est tout🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s