1er épisode du nouveau venu de Shaft

vlcsnap-00244

Bakemonogatari (化物語) est la nouvelle production de chez Shaft (シャフト) et plus particulièrement de Akiyuki Shinbo (新房昭之), le directeur de Sayonara Zetsubo Sensei et Maria † Holic. Même si j’ai très peu accroché à ce deuxième anime, il faut accorder que les productions de ce studio valent au moins le coup qu’on s’y intéresse rien que pour le coté visuel. Dans le staff on retrouve aussi Tatsuya Oishi (尾石達也) au poste de directeur, on l’avait déjà vu pour Maria Holic. De même pour Toshiharu Iijima (飯島寿治) au poste de directeur artistique. L’anime provient du manga du même nom de NisiOisin (西尾維新), pseudonyme de Ishin Nishio possédant deux tomes mais d’environ 400 pages. L’auteur a aussi produit le manga Katanagatari (刀語) racontant l’histoire de  Tsubasa Hakawa et est en réalité l’origine de Bakemonogatari. De plus il a réalisé Maniwakatagari, un spinoff de de Katanagatari se focalisant sur le personnage de Maniwa-ningun mais aussi le spinoff Death Note : Another Note racontant la rencontre de L avec Naomi Misora à Los Angeles et un spinoff : xxxHolic : Another xxxHolic.

vlcsnap-00241

Koyomi est un jeune lycéen dans un établissement se trouvant être en fait un ancien vampire. Un jour il rencontre Hitagi et se rend compte en la rattrapant qu’elle est étonnement légère. Va ensuite arriver une rencontre plutôt électrique entre les deux personnages qui va aboutir à la présentation entre Hitahi et Oshino, une personne capable de rendre humain un vampire.

Alors que peut-on dire de cet anime après un épisode ? Déjà on remarque que le scénario se distingue bien des deux autres production, si avant les séries se voulaient avant tout drôle, celle-ci semble moins orienté dans ce genre. On reconnaît bien la patte de chez Shaft, avec notamment une couleur de fond que l’on retrouve souvent tout au long de l’anime qui est ici le orange/brun et des passages très particuliers visuellement, qui sont caractéristiques du studio et que l’on connaît bien depuis SZS . Des passages qui commencent à devenir de plus en plus aboutis à mon goût. J’attends d’ailleurs au tournant l’opening de la série depuis que j’ai vu celui de Maria.

J’ai trouvé le caractère du personnage féminin particulièrement agaçant dès le début, je n’ai jamais aimé les personnages type gamine égoïste « je te regarde de haut » car les studios ont toujours du mal à leur donner un coté attirant. Pourtant le duo des deux personnages ne semble pas trop mal en lui-même et possède déjà un certain charme. Le personnage de Oshino me semble par contre déjà très sympa avec son air déjanté. Sinon on notera aussi l’apparition de beaucoup de plan au niveau des yeux et de la tête ainsi que la face de Koyomi est tout de même très (voir anormalement) différente en fonction des situations (voir les screens). Coté audio, j’ai déjà entendu quelques passages type western bien sympas toujours du style de la série, assez décalés comme le reste.

Voilà, au final je n’ai pas grand chose à dire sur le sujet après un épisode. Pourtant j’ai bien l’impression que je peux m’attendre à mieux qu’avec Maria † Holic de la part de ce studio. Le style visuel unique donne vraiment un coté intéressant à cette série qui se veut original. On saura ce qu’elle vaut vraiment après quelques épisodes, en tout cas voilà quelques screens de la série.

Sources : ANNAnime-Days


4 réponses à “1er épisode du nouveau venu de Shaft

  1. Je suis pas pressé de me lancer dans cette série. Elle semble très appréciée mais ça suffit pas. C’est bien simple : j’ai peur d’avoir à nouveau mal à la tête, de perdre le fil d’entrée et de m’ennuyer ferme comme devant les dernières productions du studio. Je commence à avoir ma soupe de Shaft même si je continuerai certainement Sayonara Zetsubou Sensei =)

  2. Le thème des vampires n’a-t-il pas été déjà sur-exploité ? la mode n’est pas encore passé ?

    Pour une fois, alors que les graphismes ont l’air plaisant, cet anime n’ira pas dans ma wishlist (en plus elle déborde…)

  3. Hum, j’ai l’impression qu’il n’est pas vraiment question de vampire comme on pourrait y penser dans vampire knight mais plutôt d’immortalité. La preuve, on apprend un peu plus tard que c’est un « crabe » qui l’a fait devenir comme ça. Pour avoir matté pas mal d’anime dans le genre, je ne pense pas que de ce coté là on va nous resservir du déjà fait.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s