Mononoké 01 – 02

Lorsque j’ai lu la synopsis de Mononoke, je me suis dit  « Génial ! Une série du genre Mushishi, ça risque d’être assez intéressant ». Mais là j’étais loin d’avoir vu le 1er épisode de la série car déjà que l’animation entre les deux séries n’est absolument pas la même, on peut se demander aussi si les différentes séries ont une trame qui se ressemble. Peut-on alors trouver des points communs entre Mushishi et Mononoke ?

Mononoke

Tout d’abord observons un peu le staff de Mononoke. L’anime provient du célèbre studio Toei Animation, qui a touché un peu à tout dans l’animation en passant par Albator, Dragon Ball Z et qui est souvent resté dans le registre de l’anime pour jeun’s. Le réalisateur est un certain Kenji Nakamura qui a bossé sur des projets comme Karas (storyboard), Kenozume (toujours storyboard) et Soultaker (chef de réa. de l’épisode 5). C’est aussi le réalisateur de Ayakashi (que je n’ai pas vu), l’anime dont Mononoke prend en fait la continuité.

L’histoire nous plonge en plein Japon féodal sur le chemin d’un apothicaire à la recherche de mononoke, des esprits qui errent dans un lieu. Pour exorciser, il lui est nécessaire de connaître la forme, la vérité et la raison du mal. Commence alors une chasse des mononokes par la connaissance de leur naissance.

Soyons claire, j’ai franchement était repoussé par l’animation. Si on sent bien que le design des personnages et les décors ont été fait de tel sorte à mieux nous décrire l’ambiance et l’époque, il faut tout de même s’accrocher. Les couleurs qui semblent à des pastels ont bien passé dans des séries comme Sayonara Zetsubo Sensei, là le rendu est vraiment pas terrible à mon goût. Il suffit de regarder le character design de la vieille femme pour se rendre compte de ce que l’on pourrait appeler « l’originalité » de l’animation de la série qui pourra peut être charmer des amateurs du style mais sûrement pas moi. En tout cas, aucune comparaison avec Mushishi de ce point de vue là.

Mononoke 02

L’ambiance dégagée dans Mononoke est aussi bien différente de Mushishi, si Ginko résolvait chaque problème assez calmement pendant que nous on était tranquillement posé dans notre fauteuil, et bien dans mononoke c’est loin d’être la même chose. Rapidement on se retrouve dans une ambiance qui se veut stressante et angoïssante, rire d’enfants, scènes irréelles mais aussi les habituelles femmes sans visage très caractéristiques de ce genre d’ambiance. Des images (au sens figuré) se succèdent et nous laisse quelques doutes sur la réalité de l’histoire mais nous abandonne toujours dans un profond brouillard. Vu que la réalisation semble vouloir que nous devinons nous même le dénouement de chaque affaire, j’ai été déçu que l’on se penche moins sur le point de vue du héros lui même, il n’apparaît que sur les moments clés où pour dévoiler une partie de l’intrigue, ce qui le rend presque absent de la série.

mononoke 3

Ainsi, je dirais que comparer Mushishi et Mononoke serait comme faire une comparaison de Toppen Guren Lagan et Gundam Seed, si on exclut une sorte de fond commun, il n’y a aucun rapport. Néanmoins ce n’est pas une raison d’exclure Mononoke, certes il reste moins accessible que Mushishi mais il n’est pas pour autant inabordable. Il aura au moins le mérite de permettre à celui qui le visionne de se faire rapidement un avis concret sur l’idée de regarder le deuxième épisode ou pas. De même ce n’est pas le genre d’animé où l’on peut avoir un avis partagé avec plusieurs personnes, il est nécessaire de se faire son propre avis sur la série. Il ne vous reste donc plus qu’à regarder le 1er épisode ! : )

mononoke 4

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s