Réflexions sur la communauté de fansub coréen

Ça fait un moment que je voulais aborder le sujet, car le milieu du fansub de drama et du divertissement audio-visuel en général d’œuvres coréennes est assez intéressant. Je tiens tout de même à préciser d’entrée de jeu que je ne fréquente en fait pas du tout cette communauté de manière personnelle, même si je connais très bien quelqu’un qui est lui-même traducteur de dramas coréens et autres. Le but de ce billet n’est pas de généraliser la communauté non plus, ce que je n’oserais de toute manière pas faire vue ma méconnaissance du sujet, mais plutôt de parler de quelques anecdotes lues ou entendues et qui sont en réalité très significatives du milieu du fansub en général.

Faire une analyse spécifique du fansub dans l’animation japonaise est assez futile à l’heure actuelle, il y a beaucoup trop de groupes, diversifiés à la fois par leur taille mais aussi par le mode opératoire, passant du fan acharné sur une saga des années 70 passant ses week-end à traduire un épisode par mois, à la machine à gaz tipiak comme Horrible-Sub. Le milieu du sub coréen est ici bien plus intéressant de par son étendu restreinte résultant en fait d’une pratique assez jeune du fansub spécifique au drama coréen, nommé alors K-drama (démontrant bien là qu’il est la parfaite suite d’un concept américain).

Ce qui est magique dans tout ça, c’est que s’il vous arrivait de penser que vous êtes dans votre droit de réclamer chez les autres équipes de traducteurs dans le milieu du fansub d’animé japonais, on vous enverrait totalement chier, et bien le monde du fansub coréen semble assez petit pour qu’une sorte de connexion puisse avoir lieu entre les différents acteurs. Cela semble tout d’abord mener à un esprit de collaboration et d’harmonie, mais en réalité ça amène à des aberration tellement béantes que cela va à l’encontre même de l’idéologie de base du fansub.

L’exemple le plus flagrant et que je trouve personnellement totalement édifiant est celui de la "réservation de drama". Je m’explique, dans la bonne bourgeoisie du fansub de drama coréen, il en va de "réserver" son drama à l’avance, de ce fait pour ainsi favoriser une meilleurs distribution des projets. Seulement c’est ici le jeu de celui qui se jette en premier sur la bête, en gros premier arrivé premier servi. Vous imaginez l’impossibilité que ce serait dans le milieu du fansub d’animé japonais. Ce genre d’idée dans un esprit bon enfant est en tout somme parfaitement raisonnable, et j’imagine que pour les premiers qui ont commencé le fansub ce fut d’une logique assez implacable. Seulement il n’en est autrement plus la même chose maintenant, surtout que l’aspect de réservation devient ridicule car chaque équipe s’empressant de réserver un drama intéressant brade ainsi son travail car croulant sous une masse de projets. De plus cette réservation n’a parfois même plus lieu d’harmoniser le système, mais plutôt dans une logique récurrente au milieu du fansub et alors complètement contradictoire à l’idéologie même du dom : La propriété.

Aaaaah, on en aura jamais fini avec ce point du fansub : L’hypocrisie. Nous somme tous plus ou moins hypocrite de par notre nature en société, mais parfois les équipes de fansub battent des records. Combien d’entre elles se sont éperdument avouées comme fan incontestée de telle ou telle série, pour qu’une fois celle-ci licenciée, se réclament le droit de garder en ligne leurs distributions sous prétexte que leur travail est jugé meilleur ? N’ont-elles pas conscience de la répercussion même de ce genre d’idée qu’a sur la vente de leur série chérie ? Ce n’est pas un secret mais il en va de même dans le milieu du K-drama, d’autant plus que le secteur économique décolle à peine (je crois qu’il n’y a qu’un seul éditeur spécialement dédié aux dramas coréens) rendant alors les prix constamment élevés. La communauté n’aide pas non plus, constituée essentiellement de jeunes filles/femmes, on peut facilement les imaginer peiner à aligner les 50 euros pour pouvoir acheter un seul coffret.

Cette communauté féminine n’aide d’ailleurs en rien à ce que le fansub pourrait éveiller de plus strict en nous, c’est à dire le respect du format original. En effet, pour les idéologues, les vrais, ceux qui ont la foi, il en va d’abord de respecter le format original, c’est-à-dire de ne pas amputer la vidéo. La où c’est intéressant, c’est que ça rejoint aussi un coté légal du fansub*, ou certaines équipes contournent habillement la loi en ne réalisant non pas leurs traductions comme des sauvages en proposant un bête .avi nécessitant alors une incrustation des sous-titres, mais plutôt en ne fournissant que les sous-titres sous un conteneur Matroska (.mkv), laissant le spectateur à son devoir de chercher une raw. Vous imaginez bien que pour Justine, 16 ans, cette vision lui passe bien à 36 dessus, déjà qu’elle lutte à suivre le tuto de virtualdub sur commentçamarche.com. Le pire que j’ai pu voir a tout de même été une équipe de fansub fournissant des releases uniquement sous un format .flv, nan mais … sérieusement ? Où est le respect du travail original ? Et les quelques uns qui tentent tout de même de proposer une traduction sous une forme style .ass demandent tout de même qu’on télécharge leur font afin de pouvoir lire correctement leur fansub, on voit où se portent leurs intérêts.

Le milieu du fansub coréen doit sûrement être ce qu’était le milieu du fansub japonais avant sa dégénérescence qu’on lui connaît actuellement, avec peut être une pointe cancérigène dû à son influence. On constate une évolution vers la perte du respect de l’œuvre originale, annonçant alors une claire préférence à mettre en avant son travail plutôt que celui dont on est censé promouvoir. On avance vers une volonté à posséder à tout prix ses séries, s’apparentant à un vulgaire procès de brevets entre Apple et Samsung. Bref le microcosme du milieu du fansub de drama coréen évolue rapidement vers ce qu’est actuellement la communauté du fansub d’animé japonais : une masse incontrôlable. L’esprit du fansub est alors tronqué par une volonté à posséder à tous prix les éloges, une perte totale de l’esprit du partage et de la diversité (que ce soit de séries ou du travail). A croire que le milieu du fansub est destiné à mesure de sa popularité à devenir contradictoire.

* Edit : Par l’apport de Tetho, il semble en fait que je me sois fourvoyé sur toute la ligne depuis quelques années, en effet il semble que la convention de Berne donne lieu à certains droits sur le script d’une série, rendant la traduction de celui-ci en réalité totalement illégale. Non ce n’est pas évident pour tous de savoir ça. En tous cas, méa culpa.

————

Le blog fête maintenant sa nouvelle veste, avec des bannières aléatoires et tout et tout, j’espère que vous appréciez. Et tenez, quelques demotivators car ça me fait bien rire.

About these ads

2 réponses à “Réflexions sur la communauté de fansub coréen

  1. Je ne sais pas ce qui est le pire : réserver les séries, ou voir 4 ou 5 équipes travailler sur les mêmes titres – ceux considérés comme les futurs succès de la saison – tandis que d’autres seront copieusement boudés car pas assez populaires. Sans parler de ceux qui prennent un titre en cours alors que d’autres s’en occupent déjà, ou pire, ceux qui lâchent un projet sous prétexte qu’il dure plus d’une saison et qu’un anime chasse l’autre ; ça existe, même si cela se limite parfois à un fort ralentissement de la sortie des épisodes…

    Mais d’un autre côté, c’est aussi un milieu avec de vrais passionnés et des séries qui ne sortiraient de toute façon jamais en France. Alors je ne pourrai jamais être catégorique à ce sujet…

  2. Humm, il y a beaucoup à répondre à ce billet, donc :

    -La réservation de série ça se faisait fut un temps dans le scantrad fr. C’était organisé autour du tout-puissant site Dailymanga et sa gérante Marcy qui refusait de lister d’autres teams pour un manga si une s’était déjà annoncé pour s’en occuper. Et vu les copinages inévitables, certaines teams étaient favorisés et pouvaient garder leur réservation des mois sans toucher au manga. JE sais plus ce qu’il y en est maintenant vu que je n’utilise plus Dailymanga.
    -Il y a bel et bien un marché du K-drama chez nous, le site Drama Passion fait du simulcast et du stream légal de ces choses. Et ça marche plutôt bien à ce que j’en sais, à la Japan Expo leur stand tournais d’ailleurs à plein régime. Je ne sais pas trop comment est leur relation aux fansubeurs par contre.
    Ce qui me mène au point suivant :
    -Les Coréens ne sont pas cons, ou du moins le sont bien moins que les japonais. Au lieu de tenter d’imposer leurs business-models locaux lors de la diffusions de leurs œuvres culturelles hors de leur péninsule, ils s’adaptent et cherchent ce que le public local veux. Résultat : dès qu’il y a une concurrence avec les japonais, ils ont le dessus. La K-pop a réussie en 2 ans à faire mieux que la J-pop en 10, les manhwa sont de plus en plus acceptés et ne passent plus pour des sous-mangas au rabais, et il n’y a guère que du coté de l’animation qu’ils ne peuvent lutter, mais voila l’état du marché de l’animation jpn chez nous. Les coréens sont là pour exporter leur culture, contrairement aux japonais qui y voient des propriétés intellectuelles à protéger à tout prix alors que de toute façon ils finirons distribués illégalement et gratuitement sur le net quoi qu’il arrive, et les prix des droits sont en accord. Il est bien plus simple d’acheter les droits de publication d’un manhwa que qu’un manga, quand au drama il n’y a pas de comparaison possible puisqu’aucun drama jpn est arrivé chez nous (à part Moyashimon qui était une partie de (lol) noitaminA)
    -Distribuer juste les sous-titres d’une série reste illégal, le script de la série est autant protégé que la série elle-même.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s